Harmonisation/Initiation

"L'initiation" est avant tout et par-dessus tout un moyen visant à amener le novice à découvrir, de lui-même, certains faits qui ne lui sont pas directement révélés mais que des rites symboliques l'aideront à comprendre, seul... Elle n'a pas pour but d'éveiller le novice mais cherche plutôt à lui faire prendre conscience de ce qui lui a été caché jusqu'alors car son œil mental n'était pas capable de le percevoir. (Extrait du livre : Reiki le livre source. Bronwen et Frans Stiene)

Les harmonisations font entièrement partie des enseignements de Mikao Usui. Afin de pouvoir pratiquer le système de Reiki, les élèves doivent d'abord recevoir des harmo­nisations. L'élève ferme en général les yeux et peut se concentrer sur sa respiration ou méditer comme il le souhaite. Certains enseignants touchent le corps de l'élève, d'autres non. Certains se déplacent devant et derrière l'élève, certains vont même jusqu'à "har­moniser" les pieds. Une harmonisation dure relativement peu de temps (quelques minutes) mais procure une sensation agréable à l'élève qui, assis, peut sentir l'énergie circuler en lui.

Les harmonisations s'appelaient à l'origine Reiju, au Japon. Lorsque le système arriva en Occident, ils prirent le nom d'initiations, d'énergétisation ou d'harmonisation.

Sans harmonisation, pas de système Reiki. De nombreuses personnes pratiquent des techniques similaires sans avoir recours aux harmonisations. Elles ne pratiquent donc pas ce qui porte le nom de système Reiki. Cela ne signifie pas pour autant que ce qu'elles pratiquent soit meilleur ou moins bon que ce système.

Ce que procure une harmonisation a fait couler beaucoup d'encre. En Occident, on a pour habitude de rationaliser chaque pensée et chaque mouvement. La parfaite définition pour "ce que fait une harmonisation" n'a toujours pas été trouvée. Certaines écoles de Reiki japonaises traditionnelles expliquent l'harmonisation par les mots "plus de pratique". Autrement dit, "si vous continuez de pratiquer alors vous découvrirez vous-même la réponse". Quelque chose d'aussi profond que l'harmonisation ne peut pas être analysée rationnellement, au mieux peut-on en faire l'expérience.

(Extrait de : Initiations and Initiâtes in Tibet par Alexandra David-Neel)

imagesUOL50N28